Pour nous, les motards authentiques, la saison a commencé depuis un moment (en fait elle n’a jamais terminé), mais au premier rappel des vacances d’été, notre instinct nous pousse à sauter sur notre deux roues de Mandello et à partir sans nous retourner, avec le désir de s’éloigner du quotidien autant que possible, de découvrir des régions lointaines, de « s’enivrer » de virages et de paysages inconnus.

Cette image perd son charme si l’instinct associé à la frénésie du départ, nous fait perdre de vue les passages importants et les mesures à prendre avant de commencer nos vacances d’été en moto.

VOULEZ-VOUS LIRE TOUT L'ARTICLE?
CONNECTEZ-VOUS OU INSCRIVEZ-VOUS ET ENTREZ DANS LE MONDE THE CLAN

ou RETOURNEZ À LA PAGE D'ACCUEIL