15.000 personnes au Moto Guzzi Open House 2017 : le récit de The Clan

Une longue saison de voyages, de kilomètres parcourus et d’histoires vécues sur la route et en dehors. Et puis l’évènement que nous attendons depuis longtemps pour nous raconter des histoires, nous rencontrer et renouveler notre passion pour Moto Guzzi. Nous nous sommes rencontrés là où tout a commencé et où, aujourd’hui encore, le mythe vit plus fort que jamais : Moto Guzzi Open House, dans l’établissement historique de Mandello del Lario.

15.000 personnes ont répondu à l’appel de Moto Guzzi Open House 2017. Nous sommes arrivés des quatre coins d’Europe et du Monde, en défiant la mauvaise météo qui n’avait pas tenu compte de notre passion. A notre arrivée, nous avons été accueillis par une ville en fête sous l’emblème de l’Aigle : des drapeaux dans les vitrines des boutiques, au rivage du lac transformé en zone camping gratuite pour les motards Guzzi, jusqu’aux panneaux municipaux qui présentaient avec orgueil l’inscription « Ville de la Moto Guzzi ».

La ville de Mandello était peuplée de véritables porte-drapeaux de l’Aigle ; des visages souriants se cachaient derrière le col des combinaisons anti-pluie, comme ceux des amis du Moto Guzzi World Club que nous avons rencontrés cette année pendant le tour émotionnant parmi leurs rassemblements et leurs évènements.  Un voyage qui nous a mené de Bari à Reggio Calabria en passant par Arezzo pour vivre l’esprit authentique Moto Guzzi et jouir d’une hospitalité  réelle et sincère.

Ainsi, durant ces trois jours de fête, nous avons franchi le célèbre portail rouge de Via Parodi 57, et, en célébrant les 50 ans de la V7, nous avons exploré chaque mètre de l’établissement : du musée avec la collection de plus de 150 motos qui ont fait l’histoire de la marque, à la soufflerie historique, jusqu’aux lignes de production où depuis 96 ans chaque Moto Guzzi est assemblée à la main.