Glemseck 101 2017 : le récit vidéo de The Clan

Qu’est-ce que c’est que Glemseck 101 ?  

Glemseck, c’est une cachette perdue dans la forêt allemande, le Woodstock des motards pour trouver et recréer une façon de vivre la moto comme aux bons vieux temps.

Glemseck, c’est l’odeur du mélange des moteurs à deux temps, c’est le hurlement des motos sans pot d’échappement lancées dans les sprint race alors que des vaches pâturent un peu plus loin.

Glemseck, ce sont des hommes barbus, des visages souriants et des mains salies de graisse qui démontent un carburateur alors que deux filles tatouées démarrent, en le poussant, un vieux sidecar plein de barils de bière.

Mais Glemseck, ce sont aussi les meilleurs préparateurs que l’on puisse trouver, qui ont passé des mois et des mois à modeler les formes et à affiner les détails de leurs dernières créatures à 2 roues, prêtes à être déshabillées des yeux par les passionnés venant de toute l’Europe puis à être lancées dans des courses d’accélération sauvages sur la 1/8 de mile.

Voilà en quelques mots « l’Esprit du 101 ». Nous l’avons vécu, nous aussi, avec un grand nombre de mordus Guzzi qui sont venus nous rendre visite au stand Moto Guzzi, l’un des plus vivaces et fréquentés de tout l’évènement, pour nous raconter leurs histoires, signer notre célèbre Journal de Voyage et immortaliser ce moment avec une photo instantanée réalisée avec The Clan Photo Portrait.

Voici, pour ceux qui y étaient et ceux qui auraient voulu y être, notre récit vidéo de Glemseck 101 2017 :

Est-ce que nous avons déjà dit que Glemseck 101 a un amour spécial pour les Motos Guzzi ?

Il arrive de se promener entre les stands et de se retrouver à tirer de la bière d’un véritable moteur Moto Guzzi, ça c’est du style ! Nos complices sont les amis bavarois de Radical Guzzi (http://radicalguzzi.com/) qui sont arrivés à Glemseck avec la magnifique et très rapide MGR 1200. Sans aucun doute, la moto la plus rapide parmi celles inscrites à l’Essenza Sprint Race, la compétition qui unit le design aux performances et qui est réservée exclusivement aux motos 2 cylindres et 1200cc ; celles-ci sont évaluées par le chronomètre durant le sprint sur la 1/8 de mile et elles reçoivent des notes sur l’aspect esthétique de la part des juges et des passionnés.

Si ce n’était pour le couple monstrueux et une tendance exagérée à cabrer, la grosse Guzzi suralimentée au Nos de Radical Guzzi aurait sûrement gagné la finale de l’Essenza sprint race où elle est arrivée à la deuxième place.

Mais la bonne nouvelle est que la troisième place dans cette compétition et la première place dans l’Essenza principale ont été remportées par une autre Moto Guzzi : la raffinée The Revenge_03” des gars de Seven Motors (www.sevenmotors.it). Une très belle réalisation sur base V11 avec une carrosserie en aluminium battue à la main, des détails très soignés et un propulseur préparé par les mains expertes d’un grand spécialiste des Motos Guzzi : Bruno Scola.

Nous rentrons chez nous après cette douzième édition de Glemseck 101 encore plus fiers de nos Motos Guzzi et avec la certitude que le mythe de l’Aigle de Mandello vit aussi dans « l’Esprit du 101 ».